Post-partum

La grossesse et l’accouchement ont entraîné de nombreuses modifications de votre corps. Ce moment de votre vie, si beau et si magique, peut durant plusieurs mois transformer votre corps à différents niveaux, et entraîner des désagréments variés.
Après votre accouchement, vous aurez à apporter à votre corps différents types de suivis:
– PERINEAL
– ABDOMINAL
– et aussi postural, circulatoire, de bien être ou encore esthétique
Il est possible que certains désagréments viennent gêner votre bien être et votre quotidien, et dans ce cas des séances de kinésithérapie adaptées sauront vous aider et vous soulager.
Les maux les plus fréquents après une grossesse (en dehors du domaine périnée/abdominaux) sont:
– douleurs lombaires persistantes liées au changement de posture durant ces mois de grossesse
– douleurs dans la zone où a été effectuée la péridurale, ayant entraîné un hématome interne et de nombreuses contractures musculaires
– douleurs diffuses liées à de longues heures de tensions extrêmes où les contractions été puissantes et douloureuses
– douleurs au coccyx parfois très intenses, liées à un étirement extrême de cet os en arrière, au moment du passage de la tête de votre bébé
Spécialisée dans les soins en post-partum, nous utiliserons ensemble différents outils, en fonction du bilan réalisé lors de notre première rencontre, de vos besoins et de vos attentes :
Thérapie manuelle osto-articulaire pour corriger ou déverrouiller certains blocages
Mobilisations douces afin de redonner la mobilité et la souplesse à ces zones ayant subi de fortes contraintes
Stretching et étirements musculaires des régions les plus tendues
Gymnastique douce avec ballon, avec élastiques…
Techniques de correction posturale
Exercices de respiration permettant un relâchement de tensions
Renforcement musculaire pour corriger certains déficits et asymétries
Massages et techniques de mobilisation des tissus et de la peau
– si vous avez accouché par césarienne, votre cicatrice peut parfois vous tirailler durant plusieurs semaines. Vous pouvez sentir qu’elle est dure, ou comme boursoufflée, parfois très rouge et douloureuse.
Vous pouvez peut être même avoir des difficultés à la regarder de près, à la masser ou même à la toucher. Ne vous en faîtes pas, peu à peu vous l’apprivoiserez… En kinésithérapie, le traitement des cicatrices est une approche douce et progressive
qui permet d’apporter souplesse, esthétique et confort aux cicatrices les plus difficiles.
Le traitement cicatriciel est toujours réalisé en fonction du type de votre cicatrice, de son ancienneté et de sa sensibilité.
En début de traitement il s’agit de mobilisations et techniques de massages manuelles, afin d’assouplir les couches superficielles et moyennes.
Equipée d’un appareil d’endermologie LPG et pour atteindre les plans plus profonds et faire disparaître les adhérences, nous travaillerons dans un deuxième temps les techniques de mobilisations en « palper-rouler ».
Au fil des séances vous gagnerez en confort et en bien être, votre cicatrice aura un aspect plus esthétique et sera de moins en moins visible.
Si des difficultés à l’approcher vous concernent, nous évoluerons ensemble à travers « le toucher » et en fin de traitement masser votre cicatrice pourra même devenir un moment agréable pour vous!
– tensions musculaires entre les omoplates, aux épaules et aux cervicales dûes aux postures adoptées avec son bébé (pour le porter durant parfois de longs moments, s’il s’endort dans vos bras, pour dormir à ses côtés…)
– si vous allaitez, il est fort probable que de telles tensions musculaires vous envahissent, mais là aussi il y divers moyens thérapeutiques efficaces pour vous en soulager.
Au cœur de notre métier, le massage sera une des premières techniques utilisées, pour détendre, relâcher les tensions et vous procurer bien être et détente.
Nous vous accompagnerons également à travers:
– des techniques posturales
– techniques d’étirements
– mobilisations douces
– gymnastique et exercices guidés
– apprentissage et conseils des postures d’allaitement et de portage
– douleurs lors des rapports sexuels, appelées « dyspareunies ». Elles peuvent être liées à une sécheresse vaginale elle même liée à la chute naturelle des hormones après l’accouchement, ou elles peuvent être le résultat d’une cicatrice sensible après déchirure ou épisiotomie. Ces douleurs lors des rapports peuvent aussi être liées à une tension importante et réflexe, par peur, mal être, refus de son corps transformé…
Cet accompagnement spécifique est encore l’un des grand thème autour de la femme, et mes formations en sexologie nous permettrons d’aborder ensemble et pas à pas toutes les questions précieuses de ce vaste domaine.
Il n’est pas évident d’aborder ces thèmes si importants soient ils, et une professionnelle de santé spécialisée, à l’écoute bienveillante et dans un cadre agréable et intime peut vous aider à franchir ces quelques pas… Vous saurez alors que votre cas, loin d’être isolé, peut évoluer positivement et se transformer grâce à un accompagnement proche et ciblé, avec des techniques professionnelles reconnues.