Ménopause

Cette période particulière pour les femmes, souvent difficile, peut entraîner de nombreux symptômes et parmi eux une incontinence urinaire.
Cette incontinence peut survenir à l’effort comme la toux, l’éternuement, le rire, certains sports, le port de lourdes charges…
Ou elle peut résulter d’une difficulté à se retenir lors d’une envie d’uriner. Cela a plusieurs noms, on peut parler d’impériosités, d’urgenteries, d’instabilité vésicale…
Les professionnels de santé utilisent ces différents termes qui signifient la même chose et décrivent les mêmes symptômes.
Durant la période de pré-ménopause ou de ménopause, c’est la chute brutale de nos hormones qui peut entraîner ces symptômes. Ces hormones sont les œstrogènes.
Une sécheresse vaginale et un manque d’hydratation, un relâchement du périnée peuvent causer quelques dégâts auxquels un traitement spécifique peut offrir des solutions.
Là aussi, ce n’est pas une fatalité et votre kinésithérapeute vous suivra pour une rééducation spécifique
et vous apportera de nombreux conseils pour éviter ces désagréments du quotidien.
Le traitement débutera lors de la première séance par un bilan global, puis diverse techniques seront envisagées, toujours selon vos souhaits et vos attentes, et en fonction des faiblesses détectées lors du bilan:
-Techniques manuelles
-Techniques avec l’utilisation d’une sonde: réveil musculaire et/ou Bio Feed Back
-Apprentissage de la respiration abdominale
-Rééducation abdominale à basse pression
-Rééducation posturale
-Coaching et conseils pour la vie quotidienne et les efforts de tous les jours